Holbox

Il a fallu pas mal rouler pour rejoindre l’île d’Holbox, vendue comme un « paradis ». L’adjectif qui nous vient en premier pour parler de l’île restera « survendue ». En effet même si la plage est effectivement bien jolie et si l’ensemble a du charme les rues étaient rendues impraticables suite à une pluie. D’énormes flaques et de la boue partout, ça fait un drôle de paradis. Ce qui nous a surtout gâché le plaisir aura été de se faire littéralement dévorer par les moustiques les plus voraces qu’on ait jamais connus. C’était insupportable, plus de 100 piqures dans le dos pour Stéphane comme pour moi, loin d’être un plaisir.

Ce n’aura donc pas été la « paradis » promis donc, ce qui était décevant vu la distance qu’il fallait parcourir pour rejoindre l’île. L’activité qui auvera un peu notre séjour sur place a été une sortie pour observer le plancton bioluminescent. On l’a faite sans les enfants car elle démarre à 21h et on passe ensuite un bon moment encore dans l’eau. Ca valait vraiment le coup, un moment assez magique. On a vraiment l’impression de posséder soudain des main magiques qui créent de la lumière dans l’eau. Un moment à part vraiment magnifique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s